Qin Tianzhu

Ce n’est pas une façon de dessiner mais plutot de manifester une matérialité. Devant cette prédominance on s’interroge sur le dessin, on demande “qu’es tu couleur, matière ou texture ? La vibration lumineuse est répercutée mate sur la matière donnée du papier.

894dc4cc290b7e494d5f9bca832f8433

Pourtant, on y reconnait une figure, celle d’un oiseau ou d’un insecte, qui sans être déterminant raccroche le regard dans l’effet concret, reconnaissable, du monde. Le dessin est cela aussi ? pouvoir se situer dans un tumulte abstrait, laissé vibrant et non forcément rattaché à une nomenclature. La peinture vive et alerte regarde en biais le sujet, comme incongru, qui est pourtant là.

Parfois le tout se fond et l’on ne différencie plus les contours rassurants du fond infini de ce dont nous sommes pétris.

516ad380ae7c049ca5254de148b3fcfd

Une ligne plonge dans le ciel. ce pourrait être un oiseau et c’est une ronce. S’émerveiller du tracé entre eau et papier, sentir cette échancrure qui est la main, mais je regarde la peau, que je sens fébrile en cet amas pigmentaire, mal délimité dans cette nasse de fibres

f04e9585fab7a3ea57a254c17d0aa6ed

@Fine art gallery page sur Facebook

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s